Les « ayurvédiques »

Il existe différents types de massages ayurvédiques: En sanskrit, langue traditionnelle Indienne « science de la vie »

  •  « Abhyanga » : grands mouvements unifiant aux huiles chaudes
  •  « Marma massage » Pressions circulaires, sur «les points Marma » (En sanscrit « sensible ») qui sont des zones vitales
  •  « Yoga massage » basé sur les postures de Yoga.
  • « Deep tissue » Massage plus sportif, s’inspirant des autres techniques : glissement appuyés le long des méridiens, et déplacement des membres dans l’espace.
    Tous ces types de massages amènent à harmoniser et libérer le flux des énergies circulant dans notre corps : Disperser les excès ou tonifier une région vide ou faible.

Le thaïlandais

Le massage thaïlandais est une technique ancestrale travaillant par pressions, glissés et étirements sur les méridiens :

Qu’ est ce qu’un méridien ? La théorie de méridiens s’inspire de la médecine chinoise, elle s’appuie sur la notion des énergies vitales circulantes le long de 12 tracés bien spécifiques et étudiés empiriquement.

Quels étirements ? De la même famille que le « Yoga massage » qui existe en Inde, le massage thaïlandais traditionnel à pour particularité de s’inspirer des postures de Yoga de la médecine Ayurvédique.

Le massage relaxant californien

Le massage relaxant californien commence par de grands mouvements fluides, travail doux et enveloppant pour mettre en confiance et relaxer la personne, puis le massage va plus profondément pour soulager les tensions internes et chercher à libérer les émotions enfouies dans la mémoire corporelle. Le massé s abandonne ainsi entre les mains du masseur, éveille sa conscience psycho-corporelle, libère les tensions physiques et psychiques et prend conscience des résistances au lâcher prise.

Dimension physique, émotionnelle et énergétique

Psychologue de formation, ma pratique du massage prend toujours en compte la sensibilité des individus.
Ces massages sont fondés sur une vision holistique de l’individu: Le lien corps-esprit y est considéré de telle sorte que ces deux entités se développent toujours en corrélation. En alternant un travail fluide et enveloppant de mise en confiance, pour ensuite aller plus en profondeur par des pressions sur les méridiens et les points vitaux ; le praticien libère le flux énergétique… Ainsi des émotions enfouies et cristallisées dans certaines zones depuis des années peuvent alors émerger… La massé peut alors simplement intégrer grâce à cet espace de relaxation interne ces émotions anciennes, ou, si ces émotions l’interpellent ou l’agitent trop, il peut souhaiter prolonger cette connaissance de soi et ce chemin de guérison en somatothérapie