L’homme est un être psychosomatique : tout au long de sa vie, son corps n’existe pas sans psyché et la psyché n’existe pas sans corps. Ils sont intimement liés et en interaction. Le corps parle lorsque les mots ne suffisent pas…

 

Trouble psychosomatique, La souffrance du corps:

« J en ai plein le dos…J’étouffe… Je me fait trop de bile…J ai le cœur lourd» :

Ces expressions traduisent au niveau du corps des ressentis essentiellement émotionnels ….

Il est reconnu que les  chocs psychologiques, ou traumatismes répétés (décès, divorce, séparation, accident, harcèlement, perte d’emploi, …) peuvent augmenter les chances d’une affection spécifique d’un organe,  ou la chute brutale nos défenses naturelles.

Depuis quelques années, certaines souffrance du corps  sont plus spécifiquement liées au psychologique tel que les ulcères, les troubles gastro intestinaux,, les maladies de peau comme l’eczéma, psoriasis…

Les nourrissons, dans l’incapacité de s’exprimer,  sont  les premiers à somatiser : insomnies, douleurs abdominales, réactivité de la peau… Mais attention à ne pas mettre sur le compte du psycho somatique toute affection physique !

Ainsi lorsqu’une détresse morale ne peut se traiter intérieurement, que  notre psyché est débordée le corps parle ; il nous permet de « montrer », de s’exprimer: …  C’est un trouble psychosomatique.

 

Mettre des mots sur les maux:

Parmi les différentes techniques de thérapies, la psychothérapie à médiation corporelle offre une meilleure intégration des aspects psychosomatiques.  Se permettre l’écoute du corps, prendre conscience des éprouvés ou des tensions dans différentes zones du corps, permet de faire émerger les émotions, et de mettre des mots sur lesmaux.

Différentes techniques telle que la relaxation, le massage, la pleine conscience,  que vous pouvez consulter sur la page « somato therapeute »peuvent être appliquées en «somato therapies ».