Du bébé à l’adulte, c’est à travers nos sensations corporelles que l’on perçoit et mémorise les expériences, plaisantes ou douloureuses. Au sein d’une thérapie, le somatothérapeute, par le toucher, amène un espace où travailler nos enfants intérieur, le ressenti et la mémoire du corps, racine même de notre vécu et de nos souffrances.

Du bébé à l’adulte

La sensibilité du nouveau-né est concentrée sur les stimulations cutanées. C’est par la peau et surtout par la bouche que s’établit son premier contact avec le monde extérieur et particulièrement avec sa mère. On sait maintenant qu’un nourrisson qui n’est pas touché se développe mal, et peut en mourir.
Du bébé à l’adulte, le toucher reste omniprésent dans nos vies : la main serrée, les uns contre les autres dans le métro, les accolades, les relations sexuelles, la maman portant son bébé….Le même contact peut être extrêmement rassurant pour certains comme insupportable pour d’autre… Nous ne sommes pas égaux devant cette approche.

Une fois adulte, l’importance du corps et de l’intimité avec son propre corps est niée, particulièrement dans notre tradition ; notre civilisation, où beauté et jeunesse s’offrent sur toutes nos publicités, fausse l’image même du corps, et  induit des comparaisons, des regrets, des amertumes.

toucher-psychologue-somatotherapie-montpellier-herault-34-stress-depression

Toucher l’enfant intérieur

Les personnes qui veulent « un massage » ( que ce soit en lors d’une thérapie ou en Bien-être) expriment un besoin fondamental d’être touché, rassuré, entendu, porté… Le « toucher » en somatothérapie s’adresse souvent à cet enfant intérieur
Ainsi pendant un massage, si nous laissons notre corps s’exprimer librement, nous nous autorisons à vivre des sensations de petite enfance… Une position fœtale, position de l’étoile…En somatothérapie, je travaille au sol, sur un futon pour pouvoir laisser libre cours à toute expression. Etre touché doit permettre à son corps d’exprimer sa véritable nature.

Nourrir l’enfant intérieur, à l’âge adulte, touchera l’intégralité de notre vie…

La thérapie par le toucher

Être touché au travers du massage, c’est être accueilli, accepté dans la totalité de son corps par un autre être humain. Le toucher-corps-peau,  évoque tout à la fois des moments difficiles,  « On a été  mal touché », mal respecté, et des moments merveilleux. Le plus petit endroit de notre corps est habité d’une expérience unique.
Aller à la rencontre de l’autre, c’est déjà l’écouter en observant, accueillant sa respiration, telle qu’elle est, libre ou bloquée, fluide ou saccadée. Pour en arriver à cette qualité de toucher, il faut plus qu’une technique.

Le toucher, spécifiquement en thérapie psychocorporelle, est un guide pour atteindre les endroits qui ont été privés de conscience, se reconnecter à eux et leur permettre d’être réintégrés. En touchant le corps physique, on interpelle le patient au niveau émotionnel, au niveau de la conscience (mental) et au niveau énergétique.